Thd-sat

THD-Sat est un projet de recherche et développement mené par le CNES depuis 2011. Son objectif ? Rendre disponible toutes les briques technologiques nécessaires à la fabrication de satellites offrant des services d’accès très haut débit à Internet à un prix et des performances équivalentes à la fibre optique.

Le projet THD-Sat (pour « Trés Haut Débit par satellite ») s'inscrit dans le cadre du « Plan France Très Haut Débit » qui a pour objectif de couvrir 100% des foyers français en très haut débit avant 2020 grâce au déploiement de la fibre optique complétée par la technologie satellitaire dans les zones les moins densément peuplées. Via satellite, les utilisateurs pourront disposer de débits descendants de 20 à 50 Mbits/s pour les particuliers (100 Mbit/s pour les professionnels) et de débits montants de 12 Mbits/s. Le projet THD-Sat permettra la mise en place d’une filière industrielle nationale capable de proposer, à partir des technologies développées, des solutions d'accès très haut débit à internet aux opérateurs de télécommunication.

THD-Sat a officiellement démarré en décembre 2011 avec une première enveloppe financière (PIA – volet économie numérique) de 40 M€. Une seconde enveloppe de 30 M€ a été alloué au projet en février 2014. La plupart des développements seront conclus en 2017. Le premier système THD-SAT (satellite + segment sol) utilisant ces briques technologiques pourra être déployé et mis en service opérationnel avant fin 2020. Le développement d’un réflecteur dépliable de grande dimension se prolongera jusqu’à fin 2020 et permettra in fine de proposer depuis chaque satellite encore plus de capacité sur une zone de dimension proche de celle de la France.